Interview avec un paysagiste

paysagisteAvec l’été et toute la bonne humeur qu’il apporte, on a souvent envie d’arranger un peu le jardin et une de mes meilleures amies, a justement contacté un paysagiste pour refaire le sien. J’ai donc sauté sur cette belle occasion pour en savoir un peu plus sur ce métier et je n’ai pas hésité à y aller droit au but avec ce jeune paysagiste dont le nom est Florian… son parcours est intéressant, je dois dire.

 

Allo Florian… une petite présentation pour nos lecteurs sur very-me.com ?

Bonjour lecteurs de very-me.com, je suis Florian, j’ai 25 ans, célibataire, je suis tellement passionné par les jardins, les plantes et l’espace extérieur que j’en ai fait mon métier…. Eh oui ! Mesdames et Messieurs, je suis paysagiste et fier de l’être !

Paysagiste : choix ou vocation selon vous ?

Entre nous, je pense que c’est une vocation tout d’abord et un choix après, je parle pour moi là, car, depuis petit, j’ai ce faible pour les jardins et les espaces extérieurs et donc, tout naturellement, j’en ai fait mon métier. Après, comme c’est un métier qui s’apprend et j’insiste sur le « qui s’apprend », je pense donc que tout le monde peut le choisir à condition d’être passionné, ou du moins, d’avoir un minimum de passion.

En quoi consiste votre métier au juste ?

Alors, je suis le gars qui fait le nécessaire pour que le jardin ou le design extérieur d’une maison, d’une propriété, d’un immeuble ou même d’un monument historique du type bâtisse, abbaye, cathédrale ou château soit en parfait accord avec le bâtiment en question. J’étudie donc les différents espaces à arranger ou à réarranger et j’élabore un plan et je choisis les bons matériaux ou alors, je suis simplement les lignes directives de mes clients. Dans tous les cas, mon travail consiste à donner de la beauté à l’extérieur de la maison.

Comment vous contacter et quel est votre tarif ?

Comme je suis un artisan architecte, je peux travailler en tant que freelance ou alors en tant que salarié pour une entreprise axée dans le BTP, dans l’architecture, dans la rénovation… vous voyez le genre ! Donc, dans le premier cas, vous pouvez me trouver sur internet, dans l’annuaire téléphonique ou alors, voici ma carte et n’hésitez pas à la partager avec vos proches, ils pourront avoir besoin de moi ! Dans le second cas, c’est l’entreprise ou le cabinet qui m’envoie chez le client. Mon salaire se situe entre 1400€ et 2500€ et il dépend du chantier.

 

Ah, merci Florian pour ce bref entretien, ce fut très sympathique et instructif !

Merci à vous, j’espère avoir un peu aidé, à la prochaine.

One Comment

on “Interview avec un paysagiste
One Comment on “Interview avec un paysagiste
  1. Salut Florian !

    Tout d’abord je tenais à te féliciter pour la sincérité dont tu fait preuve dans cet article, tu fait, à mes yeux, honneur à notre métier !

    Deuxièmement je tenais à te soutenir, paysagiste indépendant à 25 ans, c’est beau ! Il m’a personnellement fallut attendre la trentaine bien tassée avant de lancer ma propre boîte 😉

    Je tenais simplement à ajouter quelques précisions sur notre métier, car tu l’aura compris, je suis également paysagiste ! Ce métier est magnifique, à condition bien sûr, de trouver les bons clients. En effet il existe malheureusement une face cachée du métier : appel d’offres et autres projets inintéressants (à mes yeux bien sûr) qui ressembleraient presque à du travaux publique…

    Non, ce qui est beau dans notre métier, c’est de pouvoir se donner à fond et laisser libre court à son imagination : analyser, comprendre, puis concevoir des espaces ou la biodiversité (faune et flore) ainsi que les protagonistes y évoluant y seront en total symbiose… le rêve, bien sûr pour cela, il faudra un budget assez élevé, néanmoins le résultat sera à la hauteur des attentes du client, et surtout, totalement durable !

    En espérant que mon commentaire vous soit utile, et surtout bonne continuation à toi, en te souhaitant de réussir !

    Pierre, paysagiste dans le 35

Comments are closed.