Entretien avec un spécialiste du sommeil

insomnie

Être un spécialiste du sommeil ou un somnologue n’est pas un travail de tout repos. Avec le rythme de vie métro-boulot-dodo que les gens s’imposent, les cabinets de consultation ne désemplissent pas. Trop de travail diminue le temps de sommeil. Cela va augmenter le stress et l’anxiété qui à leur tour vont perturber le sommeil. Il faut tout de même rappeler que les troubles du sommeil ont plusieurs causes. Petit entretien avec un spécialiste du sommeil.

Quelle définition donneriez-vous aux troubles du sommeil ?

Ce sont des interférences et parfois même une véritable pathologie liée au sommeil sur du plus ou moins long terme. Une personne atteinte d’un trouble du sommeil peut avoir du mal à trouver le sommeil, se réveille souvent, dort peu ou au contraire, dort beaucoup trop.

Qui peut en être touché ?

Absolument tout le monde, du bébé jusqu’aux personnes âgées. Le trouble du sommeil est dû à un dérèglement au niveau du cerveau. Ils sont difficilement prévisibles. Cela dit, il y a tout de même des personnes à risque comme les gens qui sont soumis à de fortes pressions au travail, qui travaillent de nuit, qui ont reçu un grand choc émotionnel… Cela peut être aussi une maladie cardiaque. Dans ce cas, cela entraîne ce qu’on appelle une apnée du sommeil. Le problème peut-être quelquefois vraiment ailleurs, comme un mauvais matelas par exemple qui va provoquer une douleur au dos.

De quel manière est réalisé le diagnostic ?

Tout simplement en posant une série de questions en rapport avec les symptômes, les habitudes du patient… Tout cela va nous amener à déterminer les causes, mais aussi la gravité de la situation. Généralement, les personnes qui viennent me voir ont déjà consulté auprès de leurs généralistes et c’est eux qui les ont redirigé vers nos services.

Existe-t-il une formation pour devenir un somnologue ?

Le terme spécialiste du sommeil revient à plusieurs types d’activité. Pour ma part, je suis un spécialiste en neurologie. Il y a également d’autres branches où l’on peut retrouver des spécialistes du sommeil comme la médecine générale, l’ORL, la cardiologie, la pneumologie, la psychologie spécialisée ou encore la psychiatrie. Comme il s’agit d’une discipline assez nouvelle, il n’y a pas encore de formation spécialisée pour devenir somnologue. D’ailleurs c’est assez difficile vu l’origine des troubles.

Un spécialiste du sommeil peut gagner combien ?

Les salaires des spécialistes varient beaucoup vu que nous officions tous dans différentes catégories. Je peux tout simplement vous dire qu’en France, un médecin expérimenté gagne entre 6500€ et 16000€. Pour un jeune diplômé, ce sera un peu plus de 4000€.

Quels conseils donneriez-vous pour minimiser les risques de développer ces troubles ?

Si votre rythme de vie ne vous permet pas de dormir beaucoup, faites tout de même en sorte que votre sommeil soit confortable en faisant attention à votre literie. N’hésitez pas à choisir des matelas ergonomiques de type “mémoire de forme” et à y mettre le prix si nécessaire. Faites attention également à ce que vous mangez surtout avant de dormir. Au lieu de vous automédicamenter avec des somnifères ou autre, prenez à la place un rendez-vous chez votre médecin rapidement.